Professeurs

Professeurs

Enthousiastes et motivants, nos 35 professeurs se réjouissent de faire votre connaissance.
Découvrez ici leurs parcours, leurs musiques, leurs projets !

Andrea
Baggi

Andrea Baggi commence ses études de clarinette en 1983 à l’École de Musique F. Gaffurio de Lodi (Italie), dans la classe de Giovanni Iuliano. En 1992, il obtient son diplôme au Conservatoire F. Morlacchi de Pérouse (Italie). Il poursuit ses études à Lausanne auprès de Frédéric Rapin où il obtient un premier prix de virtuosité avec félicitations du jury (1997), suivi d’un autre prix de virtuosité au Conservatoire de Neuchâtel dans la classe de Frank Sigrand (1999).

Anne-Thérèse
Bieri

Après l’obtention d’un diplôme au Conservatoire de Lausanne en 1983, elle enseigne le violon à l’École de Musique de Cossonay.
En 2001, elle obtient un Certificat de l’Institut Jaques-Dalcroze à Genève et en 2002 le Brevet d’enseignement de la musique à Lausanne.

Lucas
Buclin

Né en 1987, le pianiste suisse Lucas Buclin intègre à l’âge de 16 ans la classe de Christian Favre à la Haute École de Musique de Lausanne. Il obtient en 2010 son Master in Music Performance décerné avec Distinction, la même année qu’il remporte le Prix Paderewsky et un 2e prix au Concours d’Interprétation Musicale de Lausanne.

Pascal
Cassoli

Pascal Cassoli est né en 1970. Après une formation musicale classique à l’École de musique de Cossonay, puis au Conservatoire de Lausanne auprès de Trudi Kuhn, puis au Conservatoire de Bienne, dans les classes de Gerd Lünenbürger et Andel Strube, où il obtient un diplôme d’enseignement de la flûte à bec. Depuis 1988, il enseigne la flûte à bec dans diverses écoles de musique.

Nicole
Chanson

Nicole Chanson a commencé le piano à l’âge de neuf ans à l’École de Musique de Pully puis a poursuivi sa formation musicale au Conservatoire de Lausanne.
Un séjour de deux ans à l’Université de Californie de Santa Cruz et la rencontre avec la professeure de piano Mary-Jane Cope ont été déterminants dans son choix de se consacrer à la musique.

Rachel
Clerc

Rachel Clerc débute la flûte à bec à 7 ans à l’École de Musique de Cossonay. Après un Certificat Supérieur au Conservatoire de Lausanne, elle continue en classe professionnelle auprès d’Antonio Politano pour obtenir un Diplôme d’enseignement en 2004.

Noémie
de Rham

Noémie de Rham commence les cours de violon et de rythmique ainsi que l’Atelier de Musiques du Monde à 7 ans, à l’École de Musique de Cossonay. Quelques années plus tard, elle rejoint le Conservatoire de Lausanne, où elle obtient en 2016 son certificat AVCEM de violon avec les félicitations du jury.

Nathalie
Erbeau

Nathalie Erbeau commence la musique par l’apprentissage du piano, puis du chant et du violoncelle.
Passionnée par les arts, elle a longtemps partagé son temps entre la musique, la danse et les arts visuels. C’est tout naturellement qu’elle s’est dirigée vers l’enseignement après une maturité en arts visuels.

Marie-Hélène
Essade Mariaux

Marie-Hélène Essade, soprano, obtient un Premier Prix de Virtuosité avec Félicitations du Jury à la HEM de Lausanne. Elle reçoit le Prix de la Fondation Kiefer-Hablitzel et une bourse de l’Association suisse des Musiciens. Membre de l’Ensemble Vocal de Lausanne, dirigé par Michel Corboz, elle se produit comme soliste dans de nombreux concerts, enregistrements et tournées.

Émilie
Fournier

Flûtiste, piccoliste et pédagogue, Émilie Fournier débute la flûte traversière à l’âge de 8 ans. Elle se prend de passion pour cet instrument et intègre le Conservatoire à Rayonnement Régional de Grenoble à 14 ans dans la classe de M. Vincent Guillot où elle obtient le Diplôme d’Études Musicales en 2010.

Magali
Ibram

Née en 1976, Magali Ibram chante dès son plus jeune âge et s’inscrit au petit chœur de son école. Elle débute le piano à l’âge de sept ans.
Très vite, elle montre un grand intérêt pour la pédagogie et décide, alors qu’elle est encore écolière, de devenir maîtresse de rythmique. Une fois son baccalauréat en poche, elle part donc pour quatre ans à Genève afin de suivre la formation de l’institut Jaques-Dalcroze.

Jean-Philippe
Iracane

Se rapprocher des sonorités et du style de chaque époque, telle est la recherche de Jean–Philippe Iracane. De bonne heure, son choix instrumental se porte sur le basson qu’il étudiera d’abord à Marseille, sa ville natale, où il recevra la médaille d’or à la fois pour le basson système français et système allemand. En 1993, il rejoint la classe de Kim Walker au Conservatoire de Lausanne, où il remportera un premier prix de virtuosité.

Marc
Jufer

Né le 31 mai 1974, Marc Jufer est un saxophoniste ténor, alto et soprano, un compositeur, est marié et papa de trois enfants.
Dès son plus jeune âge, Marc est bercé par les disques de Monk, Ornette Coleman et bien d’autres qu’écoutent ses parents. C’est donc tout naturellement que l’envie de faire de la musique s’impose.

Florine
Juvet

Concertiste et professeure d’accordéon depuis 2008 à Cossonay, née à Lausanne en 1983, Florine (Henny) Juvet commence l’accordéon à l’âge de sept ans. Ses études chez Christophe Dufaux puis à Berne chez Teodoro Anzellotti, lui permettent d’approfondir sa maîtrise de l’accordéon dans les domaines classique, baroque et contemporain.

Zoran
Kazakov

Zoran Kazakov a obtenu ses premiers diplômes de trompette en Macédoine, dans la classe de Simeon Savev. Après un Premier Prix au Concours de Belgrade, il a poursuivi ses études au Conservatoire de Lausanne, où il a obtenu sa virtuosité dans la classe de Vanca Samonikov en 2000.

Guy–François
Leuenberger

Né en 1983, Guy-François Leuenberger est pianiste, compositeur et arrangeur. Après des débuts à l’École de Musique de Cossonay chez Nicole Chanson et François Margot, il acquiert sa formation professionnelle à la Haute École de Musique de Lausanne (HEMU). Il est également titulaire d’un Master en composition, section Jazz de l’HEMU.

Eran
Levi

Tromboniste et Euphonium réputé, Eran Levi a donné des Masterclass au Japon, en Scandinavie et en Israël.
Soliste avec l’Orchestre Philharmonique d’Israël sous la direction de M. Zubin Metha, il a également joué avec le Boston Pops Orchestra (Keith Lockhart), l’Orchestre Symphonique de Göttingen et l’Orchestre Symphonique de Holdenburg.

François
Margot

François Margot est le “dinosaure” de l’École de Musique de Cossonay, puisqu’il y enseigne depuis septembre 1977. Seul son collègue Pascal Cassoli s’y trouvait avant lui, y étant élève six mois plus tôt…
François Margot est bien connu du milieu musical suisse romand, où il exerce ses talents comme pianiste, organiste, compositeur et enseignant.

Joëlle-Aurélie
Masson-Mayor

Née à Vevey, Joëlle-Aurélie Masson-Mayor étudie le chant au Conservatoire de Lausanne dans la classe d’Hiroko Kawamichi, où elle obtient son diplôme d’enseignement puis son diplôme de concert. Après cela, elle se perfectionne auprès de la soprano Rachel Bersier.

Tania
Mazzucchelli

Née en Italie en 1974, Tania Mazzucchelli obtient en 1994 son diplôme au Conservatoire G.Verdi de Milano. En 1998 elle remporte le Premier Prix de Virtuosité avec félicitations du jury dans la classe de P.Wavre et obtient en 2000 le Konzertreifediplom (Sehr gut) dans la classe de G.Rumpel au Conservatoire de Zürich où elle se perfectionne également dans l’étude du Piccolo avec U.Storni et J.Rosset.

Davide
Montagne

Né à Vérone en 1981, Davide commence l’étude du violon et de l’alto dans la classe de Sabatino Servilio au Conservatoire de L’Aquila et se perfectionne au Conservatoire de Maastricht dans la classe de Michael Kugel où il obtient un diplôme postgrade en 2008. Il suit en même temps les conseils des violonistes Albert Markov, Monika Urbaniak et Kilian Schneider ainsi que des altistes Igor Sulyga et Aïda-Carmen Soanea.

Tristan
Moreau

Tristan Moreau fait ses premiers pas au piano avec Sabine Borel à l’Ecole Sociale de Musique de Lausanne, avant d’entrer au Conservatoire de Lausanne dans la classe de Françoise Berkovits. Bien que le chant choral ait aussi été un cadre d’épanouissement musical, c’est au piano qu’il décide de poursuivre ses études à la Haute Ecole de Musique de Lausanne avec Pierre Goy.

Marylène
Müller

Marylène découvre et apprécie la musique dès son plus jeune âge. Elle fait ses premiers pas dans cet univers en suivant des cours de piano à l’École de Musique de Cossonay. Elle développera cet instrument jusqu’au certificat AVECM. En parallèle, elle a le privilège de participer à la classe de comédie musicale de Brigitte Annoff au Conservatoire de Lausanne.

Gustavo
Murillo

Gustavo Murillo, guitariste formé au Conservatoire de Lausanne, compositeur et arrangeur formé à la Grove School of Music à Los Angeles (Californie, USA) est aussi un chanteur, auteur et interprète.
Colombien d’origine, Gustavo Morillo est chaleureux, attentif et à l’écoute de ses élèves, avec plus de 30 ans d’expérience dans l’enseignement.

Madeleine
Murray-Robertson

Violoniste lausannoise, Madeleine commence ses études de violon au Conservatoire de cette ville à quatre ans et demi. Elle obtient son Master de pédagogie avec Silvia Marcovici et son Master d’interprétation avec Francesco de Angelis à Sion. Son mémoire sur “Eugène Ysaye, profil d’un violoniste humaniste”, gagne le prix Bösendorfer, Switzerland.

Vinciane
Noir

« Un violoncelle en carton pour mes quatre ans, puis un vrai qui fait “crins-crins” pour mes cinq ans. Après quelques coups d’archet, je me retrouve en face d’élèves pour la première fois lors d’un camp de musique … »

Marie-Luce
Raposo-Challet

Marie-Luce Raposo-Challet débute la harpe à l’âge de huit ans avec Christine Fleischmann, au Conservatoire de Lausanne, puis poursuit ses études avec Chantal Mathieu à la Haute École de Musique de Lausanne. Elle y obtient un Diplôme d’Enseignement en 1993 et un 1er Prix de Virtuosité avec les félicitations du jury en 1996.

Jacques-André
Rime

Après des études de tambour, au sein du groupe “Diabolo” de Cossonay, avec l’enseignement expert de Pierre Brun, il continue son cursus en suivant les cours de percussions de Jean Balissat, sous l’égide de la Société Cantonale des Musiques Vaudoises (SCMV). Par la suite, son intérêt pour la batterie-jazz lui fait connaître Stuff Combe et Raoul Esmerode, dont il suit les stages dans le cadre du Conservatoire Populaire de Genève.

Alexandre
Sassolas

Alexandre Sassolas obtient un Diplôme d’Études Musicales de piano en 2006 au Conservatoire National de Région de Lyon, puis un second DEM en harmonie l’année suivante. En 2008, il décroche l’Agrégation de musique, puis, toujours à Lyon, un Master de Musicologie en 2009. Enseignant le piano depuis plusieurs années, il intègre la Haute École de Musique de Lausanne dont il sort diplômé d’un Master de pédagogie en 2010.

Jacques
Saugy

Jacques Saugy enseigne à l’École de Musique de Cossonay depuis 40 ans, mais également à Morges et en privé. Il joue de la guitare classique, folk et électrique. Jacques Saugy a joué et continuer de jouer dans beaucoup de formations de tous styles (accompagnement de chœurs, de chanteurs, de théâtre, groupes de rock, celtique, etc.)

Anne-Sylvie
Schmid

Anne-Sylvie Schmid est professeure de piano à l’École de Musique de Cossonay depuis 1996. Née dans une famille de musiciens, elle manifeste dès son plus jeune âge un intérêt marqué pour le piano. Elle étudie au Conservatoire de Lausanne dans la classe de Françoise Berkovits jusqu’au certificat AVCEM, puis obtient le diplôme d’enseignement suite à une série de Masterclass dirigées par Elizabeth Sombart.

Johan
Smith

Vainqueur du très prestigieux concours Guitar Foundation of America (GFA) en 2019 et défini comme la “Révélation Guitare Classique 2017” par le magazine francophone spécialisé “Guitare Classique Magazine”, Johan Smith a été invité à se produire dans des festivals reconnus en tant que concertiste et soliste, avec des orchestres tels que l’Orchestre de Chambre de Lausanne, le Budapest Symphony Orchestra ou encore l’Orchestre du Festival de Verbier.

Jérémie
Stricker

Jérémie Stricker découvre le monde de la percussion à l’âge de sept ans où il commence à jouer du tambour japonais Taïko à Hawaï. Mordu par le virus du rythme et de retour en Suisse, il se met à la percussion et à la batterie et prend des cours à l’École de Musique de Cossonay pendant sept années.

Blaise
Ubaldini

Personnalité musicale originale, Blaise Ubaldini compte parmi les compositeurs les plus prometteurs de sa génération. Sa musique expressive et d’inspiration unique évolue entre désir insatiable de vitalité et de couleur, et recherche de profondeur et d’authenticité.

Élodie
Wulliens

Musicienne polyvalente, Élodie Wulliens partage son amour de la musique entre l’enseignement de la harpe et la direction chorale.
Née en 1979, Élodie débute la harpe au Conservatoire de musique neuchâtelois dans la classe de Line Gaudard. Elle profite d’une année sabbatique en 1999 pour bénéficier des précieux cours de la harpiste Isabelle Marie à Lyon.

Jean-Yves
Zwahlen

Jean-Yves Zwahlen débute le tambour à l’âge de 9 ans, il y suit les cours d’élèves au sein de la société des tambours « Diabolo » à Cossonay. À 12 ans, il participe à son premier concours en individuel et en section junior des Diabolo. Depuis, il a participé à plusieurs concours romands et fédéraux. À 16 ans, il est sacré champion romand junior de sa catégorie en individuel et en section avec sa société.